Passer la commande
Des féviers pour la faim en Outaouais Des féviers pour la faim en Outaouais

Qui est Pierre, à l'origine du projet : Des féviers pour la faim en Outaouais?

Pierre est membre du Marché de l'Outaouais depuis son premier jour d'opération. Avec sa  conjointe, ils soutiennent sans relâche la coopérative par leurs achats et en agissant à titre de bénévole de plusieurs façons et ce à très nombreuses occasions.Ils aiment jardiner et l'idée de ce petit projet s'inscrit dans la continuité de leur désir de contribuer à la mission de ce qu'on appelait à l'époque le Marché de solidarité régionale de l'Outaouais.

FÉVIER D’AMÉRIQUE (variété non épineuse)

*** La totalité du produit de la vente de ces arbres à croissance rapide cultivés à partir de graines cueillies dans un parc de la ville de Gatineau, secteur Hull, sera remise à Moisson-Outaouais de la part du Marché de l’Outaouais...

========================================================================

Originaire de l’est de l’Amérique du Nord, cet arbre est un choix tout indiqué pour la vie urbaine.

Doté de nombreuses qualités par mère-nature, il mérite que l’on s’y intéresse parce qu’il peut nous rendre la vie plus douce en participant comme tous les arbres à la production de l’oxygène essentiel à tous les vivants...

Notamment, il produit à l’automne de longues gousses riches en sucre et en protéines qui, à une autre époque, servaient à nourrir le bétail pendant les longs mois d’hiver. Une fois séchées, les fèves ou graines contenues dans ces gousses ressemblent à des grains de café. Ces graines lorsque transformées en une farine nutritive peuvent être incorporées comme supplément à toute autre farine pour faire du pain ou autres produits de boulangerie.

Pendant les années trente, après des années de sécheresse et d’érosion de la couche arabe dans certaines régions des États-Unis, il a été utilisé dans le cadre d’un vaste projet de géo-ingénierie visant à stabiliser et enrichir le sol.

Ses feuilles se referment la nuit et pendant les périodes de chaleur intense, ce qui réduit la perte d’eau et permet à l’arbre de résister à la sécheresse. Ce phénomène augmente aussi la capacitéde l’arbre à résister à la pollution des villes où il réussit à générer une légère canopée à lasilhouette délicate qui contribue à réduire les îlots de chaleur tout en permettant le passage de la lumière. Ses racines pénètrent profondément et réussissent à se développer dans une variétéde sols, le nettoyant et l’enrichissant en carbone et en humus en plus de l’azote qu’il a lacapacité de capter dans l’air comme tous membres de la famille des légumineuses.

Son bois particulièrement dense et résistant à la pourriture servait autrefois à la fabrication de  portes, de fenêtres et de clôtures. On lui attribue également de nombreux usages en médecine naturelle.Ses fleurs odorantes groupées en grappes qui apparaissent en juin-juillet sont mellifères etattirent des insectes utiles dans nos villes.

Il préfère un emplacement ensoleillé. On peut trouver très facilement sur Internet de l’information relative à sa hauteur et à son étalement dont il faut tenir compte au moment de saplantation reconnue comme facile pour s’assurer qu’il aura l’espace qu’il lui faudra pours’épanouir. Entretenu de la bonne façon, il devient un arbre ornemental des plus agréables àregarder.

On peut trouver des spécimens de grande taille à plusieurs endroits sur le territoire de la ville,notamment sur le boulevard St-Raymond à la hauteur du centre La Ressource.

 

Retourner à la page de nouvelles
 
Image Produits Image Producteurs Image Recettes Image Nouvelles